WE Ecriture Slam

Nous continuons notre découverte du Slam commencée l’an passé avec Sadou Mané et Ange Minkala. Et c’est Trublion qui nous accompagnera pendant ce week-end ! Bien au-delà de l’écriture poétique, urbaine ou classique, le slam se dit, s’oralise, se déclame, se crie, se chuchote, se scande et se chante parfois. Il offre bien plus de liberté d’expression que notre tendance à « l’étiquetage » le prouve, car chaque orateur possède son style propre. Le slam, c’est de la poésie à l’oral !

Auteur-interprète depuis une douzaine d’années, Trublion forge ses textes au fil des rencontres et intègre différentes formations dans lesquelles le Hip Hop côtoie le Jazz, les musiques électroniques ou encore l’Afrobeat. Son truc, c’est l’écriture. Les textes. Pas tellement le rap, encore moins la célébrité. Il aime lire, écrire, transmettre ses mots. Ou ceux des autres. Comme dans cet album, « Ferré, ce rap », sorti fin 2013, avec son groupe La Vie d’Artiste. Influencé par des groupes français (IAM, Fabe, La Rumeur) et américains (A Tribe called Quest, The Roots, Pharoahe Monch), Trublion aborde l’écriture comme un acte poétique subversif.

Après avoir écumé les scènes en formule MC/DJ, notamment en première partie de Casey ou de La Rumeur, Trublion et Supafuh ont sorti en 2013 le E.P Fondations inspiré du groupe Gang Starr.

Trublion anime régulièrement des ateliers d’écriture autour du Slam 

S’inscrire au we