Les recueils sélectionnés

L'Ambassadeur triste
Ananda Devi
Gallimard

Une romancière occidentale qui s'attache à un petit mendiant sale et pustuleux ; trois riches Américaines parties en Inde se consacrer à la charité ; la solitude d'une femme de maharaja ; les mésaventures d'un écrivain couvert de ridicule par une journaliste... On retrouve dans ce recueil de onze nouvelles les grandes thématiques d'Ananda Devi, telles que la place des femmes dans la société, la critique du regard occidental sur l'Inde, la présence du fantastique dans le quotidien ou le choc entre tradition et modernité. Ananda Devi développe dans chacun de ces récits des univers violents et sensuels, très réussis. Chaque nouvelle est nette, superbement menée, empreinte d'une ironie féroce et troublante.

 

Histoires assassines
Bernard Quiriny
Points

Ce recueil de nouvelles signe le retour de l'excellence de Bernard Quiriny. Tout comme dans les Contes carnivores, en une vingtaine de petites nouvelles, l'auteur fait preuve ici d'une inépuisable fécondité imaginative, mêlant avec un talent inimitable le burlesque au fantastique, le grotesque au tragique, l'ironie la plus mordante à l'onirisme le plus scabreux.

 

Rien n'est rouge
François Salmon
Editions Luce Wilquin

À part peut-être la soif impossible qui s'écrase sur Billy Adamson au coeur de la Death Valley, à part bien sûr la torche que brandit Dries Nuttens, le plus petit flic d'Anvers, à l'entrée de la N 171, à part ce lent désir qui monte dans le corps d'Octavie, rue des Soeurs de la Providence, à part l'aube stridente que Gossuin le parcheminier voit se lever sur Paris le 6 février 886, à part la vitesse de l'oeuf de Nessus, l'ambition du Grand Auteur belge, la honte crasse de Bernard Verdonck ou la voix de Sophie Lambert, non, décidément, rien n'est rouge.

 

 

Première personne du singulier
Patrice Franceschi
Points

Il est question d'honneur, de devoir et de la force des liens du sang. Quatre destins tragiques, déchirés entre deux alternatives inacceptables. Un capitaine en pleine tempête forcé de choisir entre son fils ou son équipage, un lieutenant de guerre qui ne veut pas renoncer quand tout son régiment a déjà déserté ou encore un homme rongé par le ressentiment devant une injustice restée impunie. A travers quatre nouvelles poignantes, Patrice Franceschi s'interroge sur la notion de choix impossibles. Devant des dilemmes insoutenables, comment choisir et continuer à vivre ensuite ?

 

Un peu plus bas vers la terre
Renaud Cerqueux
Le Dilettante

Un commercial paumé découvre que son destin est lié à celui d’un singe du programme spatial Apollo. Un SDF devenu gardien de zoo à Fukushima trouve l’amour en louant une amie sur internet. Un trader parisien reconverti dans l’orpaillage en Guyane rencontre Dieu sous les traits d’un orang-outang. Un expert du trading haute fréquence part à la recherche de son âme et lance une attaque de zombies contre la City de Londres pour ne pas devenir le prochain Jérôme Kerviel. Un cadre supérieur au chômage devient père Noël en intégrant, malgré lui, une communauté de hackers dans le Grand Nord. Les cinq nouvelles de ce recueil complètement perché se penchent sur la condition du terrien au début du 21e siècle, entre culte de l’identité, servitude volontaire, chaos, tyrannie de la technique et quête d’idéal dans un monde dont l’absurdité affleure un peu plus à chaque ligne. Déjanté.