Découverte de la littérature du monde

Le projet 2023

Découverte de la littérature de l’état du Tamil Nadu en Inde

Après la littérature Roumaine et la littérature Algérienne, la littérature de l’état du Tamil Nadu en Inde sera mise à l’honneur en 2023, pour la troisième année consécutive, en partenariat avec la Région Centre-Val de Loire via son programme de coopération internationale en région Centre.

Durant quelques semaines, des auteurs associés en lien avec le Tamil Nadu et, plus largement, la culture tamoule, et une bibliothèque éphémère poseront leurs valises sur deux territoires de la Région afin de créer des rendez-vous quotidiens impliquant les habitants : cafés littéraires, ateliers d’écriture, soirées littéraires, rencontres, expositions, lectures…

Des actions littéraires seront proposées en parallèle sur le temps de résidence en collaboration avec les acteurs ressources du territoire.

Pour cette édition, nous investirons 2 territoires ruraux de la Région dans lesquels nous organiserons une sorte de mini résidence d’environ 8 jours, centrée sur un auteur invité et, plus largement, sur la littérature et la culture de sa région d’origine.

Nous installerons une bibliothèque éphémère qui sera à la fois le lieu référent de la résidence, mais aussi lieu de rencontres, d’animations, de lecture, d’exposition, de soirées littéraires et autres activités proposées par l’auteur, TCN, la ville d’accueil ou les partenaires locaux.

 

Les objectifs :

-Conduire des interventions pédagogiques en direction de publics captifs ;

-Développer des actions tout public ouvertes à l’ensemble de la population sur un territoire donné.

La temporalité :

Bibliothèque éphémère fournie par TCN (ouvrage et structure), installée dans le lieu de référence (bibliothèque, centre culturel…)

Cet espace « bibliothèque » sera complété (avec l’aide des partenaires locaux) par un aménagement propice à l’accueil, à la convivialité, aux lectures publiques,…

Le lieu sera également enrichi de supports visuels : exposition d’œuvres d’art, cartes et photos du pays, éléments historiques, poèmes (à la proposition de TCN ou/et à l’initiative des accueillants)

-> la bibliothèque éphémère est installée environ un mois avant la semaine de temps forts/résidence

Semaine de résidence- temps fort avec organisation de soirées, de rencontres et d’ateliers avec les auteurs et intervenants

-> planning à construire avec les accueillants, en fonction de l’existant associatif, scolaire et des envies de chacun.

Les auteurs associés

YANNE DIMAY

Romancière et scénariste française, Yanne Dimay a vécu 18 ans près de Pondichéry. Après avoir participé à la création de la ville d’Auroville en Inde, elle revient à Paris pour écrire. Son thème de prédilection est l’Inde profonde.

Elle publie plusieurs romans, écrit des scénarii pour la télévision française (TF1 et France 2) et anime des ateliers d’écriture pour des publics variés, notamment des ateliers d’écriture à l’Université de Paris III – Sorbonne Nouvelle.

À la suite d’un séjour en Israël et en Palestine, Yanne Dimay cherche un moyen de créer un dialogue entre les deux parties. C’est ainsi que les premiers ateliers d’Écriture en Liberté voient le jour en janvier 2010.

Toujours portée par cette culture de la paix et de l’unité, Yanne Dimay souhaiterait installer d’autres ateliers afin de redonner la parole à ceux que la guerre ou une catastrophe naturelle ont meurtris.

  • Kali ed.Flammarion – 1998
  • Les Montagnes bleues ed.Flammarion – 1999
  • Celle qui écoutait les voix du monde ed.Éditions N.1 – 2002
  • Une pierre dans le cœur ed.Riveneuve – 2021

KRISHNA NAGARATHINAM

Romancier, poète, essayiste et traducteur Tamoul. Titulaire d’une maîtrise en sociologie, il réside en France depuis les années 80. Il a écrit 3 romans, 5 recueils de nouvelles, 1 recueil de poèmes. Il est également l’auteur de nombreux essais sur la littérature française, dont il a traduit plusieurs oeuvres en tamoul, parmi lesquelles Bonjour Tristesse de Françoise Sagan, L’amant de Marguerite Duras, Le Cauchemar de Karl Marx de Denis Collin, Le Procès-verbal de Le Clèzio et L’homme révolté d’Albert Camus.

Il a également traduit en français De haute lutte de Ambaï (Édition Zulma) avec Dominique Vitalyo.

Ses romans ont connu le succès et ont reçu le prix littéraire de l’état du Tamil Nadu (Inde).

  • Bavâni, l’avatar de Mata Hari ed. Edilivre – 2017
  • Je vis dans le passé ed. Edilivre – 2021
  • Corona chat (nouvelles) ed. Edilivre – 2021

Les Intervenants

MELANIE VIJAYARATNAM et JANAHAN NALLANATHAN

Ensemble, ils ont fondé « Les mondes de Parvati » et participent à travers leurs créations à la représentation de la culture tamoule dans le monde francophone.

MELANIE VIJAYARATNAM

Mélanie Vijayaratnam est Docteure en psychologie, chercheuse, auteure et formatrice. Elle a publié en 2021 le livre issu de sa thèse « un sari rouge en héritage » et la collection bilingue français-tamoul pour enfants « Kutty Parvati ».

JANAHAN NALLANATHAN

Janahan Nallanathan est ingénieur en robotique, artiste 3D, auteur, et passionné de mathématiques. Il publie dès 2022 la collection bilingue français-tamoul « L’histoire vraie » dont « Srinivasa Ramanujan, le génie déraciné » est le premier tome.

SHALINI

 

Shalini a débuté le Bharata Natyam à Paris, en 1981, auprès de Vidya, disciple de MK Saroja. Toujours à Paris, elle a également travaillé avec Malavika, disciple de Muthuswami Pillai.
En 1989, elle obtient une bourse d’étude dans le cadre des échanges entre la France et l’Inde qui lui permet de séjourner à Madras où elle suit durant deux années l’enseignement de MK Saroja.
Depuis lors, elle se rend régulièrement à Madras auprès de MK Saroja devenue ainsi son maître de danse (guru). En août 1991, elle donne son premier récital solo avec musiciens (arangetram), sous la bénédiction de son maître.
De retour en France, elle organise des stages et des cours et se produit à Paris et en province. Depuis 1995, parallèlement à ses récitals en solo ou en duo , elle travaille avec des conteurs et propose des spectacles enfants et tout public sur les contes et légendes du monde. La même année, elle crée l’association Triloka au sein de laquelle elle dispense son enseignement.

Besoin d’informations ?